Le robot baxter est un robot Collaboratif

Robots industriels : le début de la seconde vague!

Cette entrée a été publiée dans Actualité Robotique, et marquée avec , , , , , le par .

Quand on parle de robotique industrielle, nous pensons tous aux bras robotiques travaillant à la chaîne dans l’industrie automobile. C’est une image classique. Ces robots issus de l’automatisme, sont performants, précis et rapide. Depuis Unimate, le premier robot industriel utilisé par General Motors en 1961, ces robots industriels ont fait de gros progrès et continuent d’en faire. Mais si l’on sait bien automatiser le début d’une chaîne de production, comme la fabrication d’un véhicule, on a plus de mal avec la fin de la chaîne de production qui requiert plus de main d’œuvre.

Récemment, une nouvelle vague de robots industriels est en train de voir le jour, préfigurant ce que sera l’usine du futur. Cette nouvelle vague a pour but d’automatiser un large panel de tâches qui devaient auparavant être réalisées à la main. Ces robots, souvent placés et parfois à tort, sous la bannière des robots collaboratifs ou Cobots, ont en commun un certain nombre de caractéristiques :

Caractéristiques des Cobots

L’objectif de ces Cobots est de travailler au plus près de l’homme. Préfigurant les technologies qui seront utilisées par les futurs robots à domicile et autres robots impliqués dans les soins aux personnes dépendantes, les Cobots ne nécessitent pas d’être isolés derrière des cages de protection comme les robots industriels classiques. Les Cobots sont sûrs car ils maîtrisent leur force de manière active ou passive, et ne risquent pas de blesser des opérateurs.

Un autre atout de ces robots collaboratifs, sans doute le plus important, est la facilité d’apprentissage de nouvelles tâches. Contrairement aux robots industriels classiques nécessitant l’intervention d’un expert, les Cobots utilisent la démonstration par le geste (l’opérateur démontre au robot la tâche qu’il souhaite lui faire réaliser en lui prenant la main, littéralement) ainsi que des interfaces faites d’icônes et de très peu de texte, à la manière des smartphones, permettant ainsi à des opérateurs sans compétences informatiques ou robotiques de programmer le robot collaboratif. Cette faculté d’apprentissage simple mais performante, liée à la capacité du robot à proposer une réponse claire (un feedback comportemental comme les yeux du robot Baxter qui se froncent lorsqu’il ne comprend pas) rendent les Cobots très facile d’accès, ouvrant ainsi de nombreuses perspectives.

Enfin, ces nouvelles technologies sont très abordables (plusieurs solutions sur le marché à moins de 50 k€), offrant un retour sur investissement en moins d’un an la plupart du temps.

Les robots collaboratifs sont des robots Flexibles

Ces 3 caractéristiques font de la Cobotique, une solution beaucoup plus flexible que la robotique industrielle classique, solution complémentaire plus que concurrente. La Cobotique est donc particulièrement intéressante pour les TPE-PME qui jusque-là avaient du mal à se robotiser et qui pourront trouver dans les Cobots des solutions robotiques pouvant réaliser plusieurs tâches différentes dans une même journée.

Quels sont ces nouveaux robots actuellement disponibles ou en passe de l’être ? Le tableau suivant présente un aperçu non exhaustif des robots Collaboratifs.

Robot Fabriquant Commercialisé ?
Baxter Rethink Robotics Oui
UR5 et UR10 Universal Robots Oui
Autonomous Dual Arm Robot Epson Non
NextAge Kawada Industries Oui
Frida ABB Non
WorkerBot PI4 Robotics Non
Justin KuKA / DLR Non
Kuka LWR Kuka Non