poppy-robot-technical-university-of-munich-generation-robots

Le robot Poppy autour du monde : Allemagne

Cette entrée a été publiée dans Actualité Robotique, Education, et marquée avec , , , , le par .

Bienvenue dans ce nouveau format d’articles de blog intitulé Poppy autour du monde. En deux ans, nous avons envoyé de nombreux robots Poppy dans le monde entier.

Nous avons demandé à leurs différents utilisateurs de nous faire un petit retour de leur expérience et des projets mis en place avec leur robot Poppy. Pour ce premier article, direction l’Allemagne, à l’Université technique de Munich !

Le robot Poppy est extrêmement populaire auprès des étudiants, nous en recommandons un autre pour répondre à la demande !

Qui ?

Université technique de Munich, Dominik Meyer, Dr. Hao Shen et Prof. Klaus Diepold
Faculté d’Ingénierie Informatique et Electronique

Quel robot Poppy ?

Robot Poppy Humanoid (sans impressions 3D)

Sur quel projet le robot Poppy a-t-il été utilisé ?

Le robot Poppy Humanoid est utilisé dans le cours « Applied Reinforcement Learning » (apprentissage par renforcement appliqué) parmi d’autres plateformes robotiques, comme le robot ePuck ou le Turtlebot.

Les étudiants commencent avec des cours théoriques, puis doivent choisir une tâche que le robot Poppy devra apprendre à effectuer. Ils travaillent d’abord sur le simulateur WeBots, puis la déploient sur le robot Poppy (ou les autres robots).

Le robot Poppy a-t-il répondu à vos attentes ?

Définitivement ! Poppy a répondu à nos attentes en termes de design et de fonctionnalités. C’est aussi une plateforme robotique très populaire avec les étudiants, et nous allons en acheter un autre.

La possibilité de personnaliser le robot Poppy grâce à l’impression 3D est un réel plus. Les étudiants ont pu très facilement imprimer des pièces custom pour faire évoluer le robot en fonction de leurs besoins, ou simplement pour remplacer des pièces cassées en cas d’accident.

Cependant l’impression des pièces peut parfois se révéler un peu compliquée sur des imprimantes FDM (impression par dépôt de matière fondue). Il faut tenir en compte des limitations des imprimantes dans le design des pièces en 3D et jouer pas mal avec les paramètres pour obtenir de bons résultats.

Pourquoi le robot Poppy Humanoid plutôt qu’un autre pour votre projet ?

  • Possibilité de customiser et de faire évoluer le robot (contrairement à un robot NAO)
  • Le côté open-source
  • Il a un design sympa et fait une taille intéressante
  • Une communauté très réactive si on a des questions sur le software, il y a toujours quelqu’un qui connait la réponse et qui est prêt à aider !
  • C’est une plateforme stable et facile à réparer, Poppy a une bonne espérance de vie !

Poppy a-t-il bénéficié d’évolutions (ajout de capteurs ou de pièces 3D customisées, etc)

Nous avons modifié le design de plusieurs pièces 3D afin de pouvoir les réimprimer facilement sur notre imprimante 3D.

Ressources du projet

Github du projet Poppy de l’Université technique de Munich


 

Si vous souhaitez lire d’autres retours de professeurs/chercheurs sur les plateformes robotiques que nous distribuons, nous vous recommandons celui-ci : Baxter dans l’éducation : entretien avec Bram Vanderborght

Le robot Poppy est une excellente plateforme pédagogique, découvrez en plus ici : Poppy : le projet idéal pour l’éducation