Le robot humanoïde open-source Poppy inspiré de la biomécanique.

Jérôme Laplace, fondateur de Génération Robots, à la « Winter School and Workshop » de MyoRobotics

Cette entrée a été publiée dans Actualité Robotique, et marquée avec , , , , , , , , , , le par .

De tout temps, l’homme s’est tourné vers la nature afin de trouver l’inspiration dont il avait besoin pour créer de nouvelles inventions et avancer technologiquement.

Du Shinkansen,  le célèbre TGV japonais, dont le design a été inspiré par le martin-pêcheur, aux nouvelles combinaisons Speedo faites d’une matière imitant la peau du requin, en passant par l’avion ou le velcro, nos plus grandes inventions sont bien souvent fondées sur la nature et ses principes biologiques.

La robotique s’inspire de la nature

Il est maintenant un autre domaine qui observe la nature et la biologie de près en quête de nouvelles idées, c’est la robotique.

Le robot collaboratif Baxter permet une interaction homme-robot naturelle

Le robot collaboratif Baxter permet une interaction homme-robot naturelle

Les derniers exemples en date, un petit robot qui devrait aider à retrouver plus rapidement les victimes dans des éboulis inspiré des 3 paires de pattes du cafard, ou un robot volant autonome, contrôlé par des muscles artificiels, capable de percuter un obstacle et poursuivre son vol.

Les robots empruntent même des noms d’animaux pour mieux faire appel à l’imaginaire collectif et représenter un robot de manière imagée, l’exemple le plus fameux étant le robot mobile TurtleBot.

Le projet européen MyoRobotics

Afin d’aider les chercheurs à avancer dans ce domaine, le projet européen Myorobotics a été créé début 2012.

L’objectif du projet Myorobotics est de mettre à la disposition des chercheurs (robotique, neurosciences), des universitaires ou encore des industriels des robots musculosquelettiques.

 

Ce nouveau type de design offre plusieurs avantages, notamment dans les situations où l’homme et le robot sont amenés à travailler ensemble, comme c’est déjà le cas avec le robot collaboratif Baxter.

En effet, en s’inspirant directement de la biomécanique du corps humain; les robots vont gagner en flexibilité, dextérité et capacité d’adaptation en situation réelle.

Préhenseur Baxter avec senseur GelSight

Photo: Melanie Gonick/MIT

Le design de cette nouvelle génération de robots s’inspire directement de la mécanique du corps humain. 6 types de modules (appelé “primitive design” ont été créés pour ces robots musculosquelettiques, chacun correspondant à un composant biomécanique du corps humain  : os, tendons, muscles, ganglions, percepteurs et accessoires (modules de support et alimentation).

Ces composants seront produits en masse afin de faire baisser leur coût de revient et de faciliter leur apparition sur le marché.

Ces robots seront accompagnés d’un logiciel, qui permettra d’assembler un robot musculosquelettique virtuel, de configurer les algorithmes de contrôles, définir des nouveaux comportements, opérer des simulations d’interactions avec l’environnement.

Toujours en vue de facilité l’accès à ces robots, le software (et hardware) Myorobotics seront disponibles en open-source.

L’atelier international sur la bionique organisée par MyoRobotics : “International Myorobotics Winter School and Workshop”

Du 9 au 12 décembre, se tiendra à la célèbre Université de Cambridge un atelier organisé par Myorobotics tournant autour de ce projet avant-gardiste.

Le déroulement de cet atelier hivernal comprendra :

  • Une introduction à cette nouvelle technologie développée par Myorobotics
  • Des ateliers proposant des tutoriels, simulations et exercices pour une première prise en main
  • Des conférences et des discussions menées par des chercheurs renommés dans le domaine de la robotique, sur le thème “Futur de la robotique inspirée des principes biologiques” (Future of Robotics Based on Biological Principles).

Jérôme Laplace, le fondateur et directeur de Génération Robots, a été invité par Myorobotics en qualité d’intervenant, et sera présent au côté d’un panel international de chercheurs et professeurs en robotique et intelligence artificielle comme Masayuki Inaba (université de Tokyo) ou Sangbae Kim (MIT, USA).

A l’heure où nous écrivons ces lignes, il reste encore des places pour le “International Myorobotics Winter School and Workshop”. Si vous souhaitez vous inscrire, rendez-vous sur le site de l’Université de Cambridge:

The International Myorobotics Winter School and Workshop

Robots inspirés de la biomécanique chez Génération Robots:


Le robot collaboratif Baxter


Le robot collaboratif Baxter


Préhenseur électrique pour robot Baxter Research


Préhenseur électrique pour robot Baxter Research


TurtleBot 2 est un robot mobile complet compatible ROS


TurtleBot 2 (assemblé et complet)


Robot Q.bo - version Pro Evo


Robot Q.bo – version Pro Evo


 Robot Humanoïde programmable NAO Evolution


Robot Humanoïde programmable NAO Evolution


Robot humanoïde DARwIn-OP Deluxe Edition


Robot humanoïde DARwIn-OP Deluxe Edition


Robot humanoïde programmable Darwin-Mini


Robot humanoïde programmable Darwin-Mini