Cubelets robots getting started guide

Guide de démarrage pour robots Cubelets

Cette entrée a été publiée dans Tutoriels en robotique, et marquée avec , , , , le par .

1. Créer votre premier robot

Connectez ensemble un Cubelet actionneur lampe torche (
Flashlight
) transparent, un  Cubelet capteur de distance noir et un Cubelet batterie bleu-gris, et vous obtenez un Dimbot !Robots Cubelets pour les débutants

La position du bloc batterie n’a pas d’importance. Lorsque vous assemblez un Cubelet batterie, un Cubelet capteur de distance et un Cubelet lampe torche (flashlight), ce dernier émet de la lumière dont vous pouvez contrôler l’intensité en rapprochant ou en éloignant la main ou un objet des « yeux » du bloc capteur noir.

La lumière émise par le robot baisse si vous éloignez la main, d’où son nom de Dimbot.

2. Présentation des Cubelets

Il existe trois types de Cubelets : les Cubelets capteurs (Sense) de couleur noire, les Cubelets actionneurs (Action) qui sont transparents, et les Cubelets de réflexion (Think), qui sont de différentes couleurs.

La plupart des Cubelets possèdent cinq faces de connexion et une face spéciale qui en détermine la fonction. Certains Cubelets possèdent six faces de connexion, et leur fonction est indiquée par leur couleur.

Chaque Cubelet est doté d’une petite LED sur un angle. Lorsqu’un Cubelet est utilisé pour créer un robot, et que le bloc batterie du robot est allumé, la LED s’allume également. Elle indique que le Cubelet reçoit l’énergie dont il a besoin et communique avec ses voisins. Au moins un Cubelet batterie doit être intégré dans vos créations pour alimenter tous les autres blocs du robot. Ce Cubelet présente un petit interrupteur que vous faites glisser sur « O » pour éteindre la batterie ou sur « I » pour l’allumer. Pensez à le mettre sur la position « OFF » quand vous n’utilisez pas les Cubelets afin d’économiser la batterie.

La batterie interne est rechargeable via micro-USB.

Chaque face de connexion d’un Cubelet est dotée de trois connecteurs. L’anneau extérieur et les aimants forment la masse, l’anneau métallique intérieur conduit le courant et la broche centrale transmet les données d’un Cubelet au suivant. Pour que deux Cubelets puissent communiquer, il faut que ces trois connecteurs soient en contact avec ceux du bloc voisin.

3. Qu’est-ce qu’un robot ?

Un robot est une machine qui ressent, c’est-à-dire qui capte de l’information sur son environnement et interagit avec lui. En conséquence, un robot réalisé à l’aide des Cubelets est une machine qui nécessite un Cubelet capteur (noir) et un Cubelet actionneur (transparent).
Tout robot a besoin d’énergie. Le Cubelet bleu-gris est le Cubelet batterie. Il possède un interrupteur : pensez à le mettre sur la position « On » pour qu’il alimente votre robot et sur la position « Off » lorsque vous avez terminé de l’utiliser.

Pour créer un robot, vous avez besoin d’un Cubelet gris, d’un Cubelet noir et d’un Cubelet transparent. Assemblez-les ensemble. Vous venez de construire un robot !

4. Changer de Cubelet capteur

À présent, remplacez le Cubelet capteur de distance par un Cubelet capteur de lumière. Vous obtenez toujours un robot lampe torche (flashlight), mais l’intensité de la lumière dépend à présent de l’intensité de la lumière environnant le robot.Robots Cubelets pour les débutants

Faites un test : couvrez le Cubelet capteur de lumière avec votre main. Vous constatez que la lumière émise par le robot diminue. Enlevez votre main de devant le capteur de lumière et la lumière émise augmente à nouveau.

Vous comprenez à présent que vous pouvez échanger les Cubelets capteurs entre eux. Pour chaque nouveau capteur, vous obtenez un robot différent. Dans notre cas, nous avons bâti un robot sensible à la lumière.

Vidéo de démarrage pour apprendre plus rapidement à utiliser les Cubelets.

5. Changer de Cubelet actionneur

Ce robot Gobot tout simple possède un Cubelet de déplacement (Drive) à gauche qui fait que le robot se déplace lorsque le Cubelet capteur détecte de la lumière. Le bloc gris sur la droite est le Cubelet batterie.Robots Cubelets programmables

Vous allez constater que vous pouvez également échanger un Cubelet actionneur par un autre Cubelet actionneur. À la place du Cubelet lampe torche (flashlight) présent sur le Dimbot sensible à la luminosité, placez un Cubelet de déplacement. Votre robot possède donc à cet instant un Cubelet de déplacement, un Cubelet capteur de lumière et un Cubelet batterie.

Vous constatez que ce robot se déplace lorsqu’il capte de la lumière. Dans une pièce bien éclairée, le robot se déplace rapidement et au contraire, dans une pièce peu éclairée, il se déplace lentement. Vous venez de construire votre Slowbot !

Essayez un nouveau changement. Remplacez le Cubelet de déplacement par un Cubelet haut-parleur : vous obtenez un Canarybot (robot canari).Robots Cubelets pour les débutants

Et si vous changiez le Cubelet capteur de lumière par un Cubelet capteur de distance ? Vous obtenez alors un Fraidybot (robot timide) ou un Friendlybot (robot amical), en fonction de l’orientation des roues.

Si vous tournez le Cubelet de déplacement de sorte que le robot roule vers l’arrière plutôt que vers l’avant, vous obtenez un Fraidybot plutôt qu’un Friendlybot.

6. Circulation des nombres

Robots Cubelets pour les débutantsLa flèche indique le sens de circulation des nombres entre le Cubelet capteur de lumière et le Cubelet lampe torche (flashlight).
Chaque Cubelet capteur (Cubelet noir) mesure une propriété de son environnement sous la forme d’un nombre.

Chaque Cubelet capteur transmet le nombre qu’il produit à tous ses voisins. Les lumières vertes de chaque bloc clignotent lorsqu’ils « communiquent » (le Bluetooth émet d’autres couleurs).

Par exemple, le Cubelet potentiomètre mesure à quel point vous tournez le bouton. Tournez-le à fond dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et le Cubelet potentiomètre produit un petit nombre. Tournez-le à fond dans le sens des aiguilles d’une montre et il produit un grand nombre.

Le Cubelet capteur de lumière détecte la luminosité de la pièce. Dans une pièce sombre, le Cubelet produit un petit nombre, tandis que dans une pièce lumineuse, il produit un grand nombre.

Chaque Cubelet actionneur prend le nombre transmis par ses voisins et transforme ce nombre en action.

Le Cubelet lampe torche (flashlight) allume sa lampe en fonction du nombre reçu. Si le nombre reçu est élevé, la lampe émet beaucoup de lumière. Si le nombre reçu est petit, alors la lampe émet peu de lumière. Imaginez que les nombres circulent d’un Cubelet à l’autre de manière continue, allant des Cubelets capteurs aux Cubelets actionneurs. C’est à cause de cette circulation que les robots se comportent comme ils le font.

Il faut savoir que les nombres ne circulent pas au travers des Cubelets capteurs, car ceux-ci produisent leurs propres nombres.

7. Utilisation du Cubelet histogramme pour visualiser les nombres

Vous pouvez utiliser le Cubelet histogramme (Bar Graph) afin de savoir ce qui se passe dans votre robot, c’est-à-dire visualiser les nombres qui circulent.

Connectez le Cubelet histogramme à n’importe quel Cubelet de votre robot. Le curseur présent sur le Cubelet histogramme vous indique à quel point le nombre transporté est important. Si le nombre qui circule est élevé, alors le nombre de cellules du curseur qui sont illuminées est important. Si le nombre qui circule est faible, peu de cellules sont illuminées. S’il est infime ou nul, aucune cellule ne s’allume.

Mettons cela en pratique. Créez un robot simple à l’aide d’un Cubelet capteur de lumière et d’un Cubelet de déplacement. Connectez le Cubelet histogramme (Bar Graph) à n’importe quel Cubelet de votre robot. S’il y a beaucoup de lumière, le curseur du Cubelet histogramme s’illumine complètement (et le Cubelet de déplacement roule rapidement). Si la lumière est faible, le Cubelet histogramme montre peu ou pas de cellules illuminées.

Vous n’avez pas besoin d’un Cubelet histogramme (Bar Graph) pour faire fonctionner votre robot, et souvent, vous n’en avez pas non plus besoin pour comprendre son fonctionnement. Néanmoins, le Cubelet histogramme peut être utile dans le cas des robots complexes.

8. La manière dont les Cubelets sont arrangés fait une différence

Les robots présentés correspondent à différentes versions, car vous pouvez placer les Cubelet de déplacement selon différentes orientations. Dans le premier cas, le robot avance en ligne droite et dans le second cas, le robot passe son temps à tourner en rond. C’est ce qu’on appelle un Turnabot.Robots Cubelets pour les débutants

Ce n’est pas seulement votre choix des Cubelets capteurs ou Cubelets actionneurs qui font la différence, c’est aussi la manière dont vous les arrangez entre eux.

Robots Cubelets pour les débutantsLes mêmes Cubelets arrangés de manière différente créent un robot différent. Par exemple, placez le Cubelet capteur de lumière avec la face présentant le capteur vers le bas. Dans ce cas, il ne voit plus aucune lumière. Le robot Gobot devient un Nogobot. Peu importe la lumière ambiante, le robot n’avance pas puisqu’il ne capte pas la lumière.

Essayez à présent de placer le Cubelet capteur de lumière dans différentes directions. Comment cela affecte-t-il le comportement du robot ?

9. Stabilité

Certains robots sont plus stables que d’autres. Ces robots possèdent tous un Cubelet capteur de distance et un Cubelet de déplacement, mais les arrangements différents produisent des comportements tout aussi variés.Robots Cubelets programmables

Créez un robot Gobot simple à l’aide d’un Cubelet capteur de distance et d’un Cubelet de déplacement. Ce robot est stable si vous construisez un train de Cubelets (les trois Cubelets alignés).

Le Cubelet capteur de distance génère un nombre élevé lorsqu’il détecte un obstacle proche. Vous pouvez chasser ce Fraidybot à l’aide de votre main : si vous vous en approchez, il s’enfuit.

Les Cubelets : mon premier robotPar contre, si vous construisez ce robot sous la forme d’une tour (les Cubelets les uns sur les autres), le robot fonctionne, mais il n’est pas stable : approchez votre main du Cubelet capteur de distance et le Cubelet de déplacement se met à fonctionner. Accélérez trop vite, et la tour s’effondre.
Pour pouvez corriger ce problème en ajoutant un Cubelet à côté du Cubelet de déplacement. N’importe quel Cubelet fera l’affaire, mais utilisez plutôt un Cubelet vert clair, c’est-à-dire un Cubelet passif ou un Cubelet de blocage.

Robot Cubelets pour l'école primaire

Notez que vous pouvez construire ce Gobot de différentes manières. Si le Cubelet capteur de distance est orienté de la même manière que le Cubelet de déplacement, alors le robot avance vers votre main.

Si vous tournez le Cubelet capteur de distance dans la direction opposée, le robot s’éloigne alors de votre main lorsque vous l’approchez.

10. Un Cubelet capteur de distance peut contrôler plus d’un Cubelet actionneur

Vous pouvez utiliser un seul Cubelet capteur pour contrôler un ou plusieurs Cubelets actionneurs.Robots Cubelets programmables

Créez un Lighthousebot (robot phare) qui utilise un Cubelet potentiomètre afin de contrôler la vitesse du Cubelet rotation et la luminosité du Cubelet lampe torche (flashlight).

Créez un Gobot simple à l’aide d’un Cubelet capteur de lumière et d’un Cubelet de déplacement. Le robot est attiré par la lumière. Ajoutez un Cubelet haut-parleur.

Le robot est toujours attiré par la lumière, mais il émet également un son lorsqu’il avance.

Ajoutez en plus un Cubelet lampe torche (flashlight). Le robot avance vers la lumière en émettant un son et de la lumière. Ajoutez les Cubelets actionneurs de votre choix : ils répondent tous au signal généré par le Cubelet capteur de lumière.Robots Cubelets pour les débutants

Lorsque le robot est dans une pièce lumineuse, le capteur de lumière génère un signal fort et en conséquence, les Cubelets actionneurs ont une action forte.

Dans le cas contraire, les Cubelets actionneurs sont peu actifs.

11. Cubelets de réflexion

Jusqu’ici vous avez découvert le Cubelet batterie, les Cubelets capteurs noirs et les Cubelets actionneurs transparents. Il est temps de découvrir les Cubelets colorés. Ce sont les Cubelets de réflexion (Think).
Les robots sont des machines qui captent, puis réfléchissent, et enfin agissent : il faut donc placer les Cubelets de réflexion entre le Cubelet capteur et le Cubelet actionneur que vous voulez activer.
Outre le Cubelet passif vert, le Cubelet de réflexion le plus simple est le Cubelet d’inversion, qui est rouge.

12. Cubelet d’inversion

Pour créer un Nightbot (robot de nuit) qui s’allume dans une pièce sombre, vous aurez besoin d’un Cubelet d’inversion (Inverse) rouge.Robots Cubelets pour les débutants

Tiens, tiens… Le robot de la photo présente une erreur. Saurez-vous la retrouver ?

Revenons-en à notre Dimbot sensible à la lumière. Ce robot possède un Cubelet capteur de lumière et un Cubelet lampe torche (flashlight) (il a aussi un Cubelet batterie, mais nous arrêtons désormais de la mentionner puisque tous les robots en ont un).


Le Dimbot nous est peu utile, car il émet de la lumière lorsque la pièce dans laquelle il se trouve est illuminée, et inversement. On aimerait au contraire avoir un robot qui nous éclaire lorsque la pièce est peu éclairée. Pour cela, nous avons besoin du Cubelet d’inversion rouge (Cubelet Inverse).

Placez le Cubelet d’inversion rouge (Cubelet Inverse) entre le Cubelet capteur de lumière et le Cubelet lampe torche (flashlight).Les Cubelets : mon premier robot

Rappelez-vous l’histoire des nombres qui circulent. Chaque Cubelet capteur produit un nombre. Le Cubelet capteur de lumière produit un nombre élevé lorsqu’il est dans un environnement éclairé. Il transmet ce nombre élevé à ses voisins, en l’occurrence ici, le Cubelet lampe torche (flashlight) qui transforme ce nombre élevé en lumière vive.

Le Cubelet d’inversion (Cubelet Inverse) transforme un nombre élevé en nombre faible et un nombre faible en nombre élevé.

Les nombres qui proviennent du Cubelet capteur traversent le Cubelet d’inversion jusqu’au Cubelet actionneur. Dans le cas de notre robot, le Cubelet capteur de lumière, lorsqu’il est placé dans une pièce lumineuse, génère un nombre élevé qui est passé au Cubelet d’inversion.

Celui-ci transforme ce nombre en nombre faible et le transmet au Cubelet lampe torche (flashlight), qui émet peu ou pas de lumière.


Cela fonctionne également dans l’autre sens.
Lorsque le robot est placé dans une pièce sombre (ou lorsque vous passez votre main sur le capteur de lumière), le Cubelet capteur de lumière génère un nombre faible qui est passé au Cubelet d’inversion (Cubelet Inverse).

Celui-ci le transforme en nombre élevé et à son tour, transmet le nombre élevé au Cubelet lampe torche (flashlight) qui émet de la lumière. Nous venons d’obtenir un Nightbot qui s’allume dans une pièce sombre et s’éteint dans une pièce éclairée.Robot Cubelets pour l'école primaire

Remplacez le Cubelet lampe torche (flashlight) par un Cubelet de déplacement. Vous venez de réaliser un robot qui se déplace lorsqu’il fait noir et qui s’arrête lorsqu’il est dans un environnement lumineux.Robot Cubelets pour l'école primaire

Dans ce Night-Gobot, le Cubelet d’inversion (Cubelet Inverse) transforme le nombre qu’il a reçu du Cubelet capteur de lumière avant de le transmettre au Cubelet de déplacement. Lorsque la luminosité est faible, le Cubelet capteur de lumière produit un petit nombre : le Cubelet d’inversion le convertit en nombre élevé, ce qui entraîne un fonctionnement rapide du Cubelet de déplacement.

Lorsque la luminosité est importante, le Cubelet capteur de lumière produit un nombre élevé : le Cubelet d’inversion (Cubelet Inverse) le convertit en petit nombre, ce qui entraîne un déplacement lent, voire nul, du Cubelet de déplacement.

13. Conduite différentielle

Accrochez deux Gobots ensemble comme le présente l’image ci-contre, avec les capteurs de distance ayant la même orientation. Vous venez de construire le Steeringbot (robot directionnel).Les Cubelets : mon premier robot

Le Steeringbot possède deux tours Gobot accrochées ensemble par un Cubelet batterie. Chaque tour agit de manière indépendante en fonction des objets qu’elle détecte à proximité.

Placez votre main près de la tour de droite du robot, et le Cubelet de déplacement de cette tour avance, tandis que l’autre tour reste statique (ou quasi).

Lorsqu’une tour avance et pas l’autre (ou qu’elle avance dans l’autre sens), le robot tourne sur lui-même. C’est ce qu’on appelle la « conduite différentielle ».

14. Les Cubelets actionneurs font la moyenne des signaux d’entrée

Si votre robot a deux Cubelets capteurs et un seul Cubelet actionneur, que se passe-t-il ? Créez un Testbot avec deux Cubelets capteurs de distance et un Cubelet histogramme (Bar Graph) entre les deux.Robots Cubelets pour les débutants

Le Cubelet histogramme montre une valeur faible si aucun des capteurs de distance ne détecte un objet à proximité. Approchez votre main des deux Cubelets capteurs de distance en même temps. Ceux-ci produisent un nombre élevé qui est affiché comme tel par le Cubelet histogramme.

À présent, approchez votre main d’un Cubelet capteur de distance uniquement. Celui-ci produit un nombre élevé tandis que l’autre produit un nombre faible.Robots Cubelets pour l'éducation

Le Cubelet histogramme prend les deux nombres qui lui parviennent et fait la moyenne des deux.

Il montre un nombre qui est à mi-chemin entre les nombres reçus par les deux Cubelets voisins.

15. Gradients : diffusion

Ce robot est une illustration de l’effet des gradients. Le Cubelet histogramme est placé sur l’un des deux Cubelets passifs entre deux Cubelets capteurs de distance, un à chaque extrémité du robot. Le capteur de distance le plus proche a un effet plus fort sur le Cubelet histogramme.

Si votre robot présente un Cubelet actionneur placé entre deux Cubelets capteurs, le Cubelet actionneur fait la moyenne des nombres qui lui sont transmis par les Cubelets capteurs.Robots pour Noël : les Cublets


Si l’un des Cubelets capteurs est situé à plus grande distance qu’un autre Cubelet capteur par rapport au Cubelet actionneur, alors le Cubelet capteur le plus proche a un effet plus fort.

Nous allons tester cela à l’aide du Cubelet histogramme.

Créez un robot à l’aide de deux Cubelets capteurs de distance, séparés par deux Cubelets passifs. Placez un Cubelet histogramme sur l’un des Cubelets passifs.Robot Cubelets pour l'école primaire

À présent, jouez avec votre robot : placez votre main sur les deux capteurs de distance de sorte que le Cubelet histogramme lise une valeur élevée (toutes ses cellules s’allument).

Éloignez la main du Cubelet capteur de distance le plus éloigné du Cubelet histogramme. Maintenant, rapprochez la main de l’autre capteur de distance, puis éloignez-la de nouveau. Vous constatez que le Cubelet histogramme répond avec moins d’intensité pour le capteur de distance qui lui est le plus éloigné.

Un Cubelet actionneur effectue la moyenne des signaux qu’il reçoit, pondérée par la distance (nombre de blocs ou « sauts » entre le Cubelet capteur et le Cubelet actionneur) des Cubelets à l’origine du signal.

16. Utilisation du Cubelet minimum en tant qu’interrupteur

Supposons que vous vouliez réaliser un Gobot sensible à la lumière qui se déplace lorsqu’il voit de la lumière. Supposons également que vous souhaitez pouvoir désactiver ce comportement.Robots Cubelets programmables

Bien sûr, on peut faire cela juste en éteignant ou en enlevant le Cubelet batterie, mais on peut également construire un interrupteur à l’aide de Cubelets. Voici comment faire.

Le robot Gobot de base, sensible à la lumière, possède deux Cubelets : un Cubelet capteur de lumière et un Cubelet de déplacement (plus un Cubelet batterie). Le nombre transmis par le Cubelet capteur de lumière indique au Cubelet de déplacement à quelle vitesse il doit fonctionner. Plus la lumière est forte, plus le nombre est élevé et le Gobot rapide.


Remplacez le Cubelet capteur de lumière par un Cubelet minimum.Robots Cubelets pour les débutants

Celui-ci va indiquer au Cubelet de déplacement à quelle vitesse il doit fonctionner. Il prend tous les nombres que lui envoient les Cubelets capteurs voisins et choisit le plus petit de ces nombres (le minimum) afin de le communiquer en sortie aux Cubelets actionneur.

Connectez un Cubelet capteur de lumière au Cubelet minimum, et ajoutez un Cubelet potentiomètre.

Robots Cubelets programmablesMaintenant, si vous tournez le bouton du potentiomètre à fond dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (vers la gauche), le Cubelet minimum indique 0 au Cubelet de déplacement parce que c’est le plus petit nombre qu’il reçoit.

Si l’on tourne le bouton du potentiomètre à fond dans l’autre sens (vers la droite), le Cubelet minimum transmet au Cubelet de déplacement le nombre qu’il reçoit du Cubelet capteur de lumière. Avec le Cubelet minimum, le Cubelet potentiomètre agit comme un interrupteur.

17. Utilisation d’un Cubelet de blocage pour séparer deux sections d’un même robot

Le Cubelet de réflexion de blocage (Block) vert foncé permet de transmettre l’énergie issue du Cubelet batterie, mais bloque les nombres générés par les Cubelets capteurs.Robots Cubelets programmables

Il est utilisé pour créer deux parties indépendantes d’un robot qui ne dialoguent pas entre elles.

Voici un exemple : une partie du robot est un Lighthousebot avec une lampe rotative. L’autre moitié est un robot qui émet un son lorsqu’il voit la lumière du Lighthousebot.

cubelets-brightness-sense-blockCelui-ci possède un Cubelet potentiomètre qui contrôle la vitesse de rotation d’un Cubelet rotation sur lequel est posé un Cubelet lampe torche (flashlight) qui pointe à l’horizontale.

Lorsque vous tournez le bouton du Cubelet potentiomètre dans le sens des aiguilles d’une montre (vers la droite), la lumière s’allume et pivote sur elle-même.

À présent, ajoutez un Cubelet de blocage à la base, par exemple au Cubelet batterie. Sur ce Cubelet de blocage, ajoutez un Cubelet haut-parleur et encore au-dessus, un Cubelet capteur de lumière pointant en direction de la lumière rotative. Le Cubelet haut-parleur émet un son (si la pièce est éclairée).

Sur la droite du Cubelet de blocage vert, vous avez un miniphare : un Cubelet potentiomètre, un Cubelet de rotation et un Cubelet lampe torche (flashlight). Ce dernier pivote lorsque vous tournez le bouton du Cubelet potentiomètre vers la droite.

Chaque fois que la lumière du Cubelet lampe torche (flashlight) rotatif passe devant le Cubelet capteur de lumière, le Cubelet haut-parleur émet un son. Si on augmente la vitesse de rotation, on augmente également la vitesse d’émission des sons.

18. Utilisation du seuil

Le Cubelet seuil (Threshold) est un Cubelet de réflexion doté d’un bouton réglable.Robots Cubelets programmables

À la différence des autres Cubelets de réflexion, le Cubelet seuil vous permet de moduler son impact sur le robot.

Il bloque les nombres en dessous d’une valeur seuil définie par le bouton. Les nombres supérieurs à cette valeur continuent de circuler d’un Cubelet à l’autre.

Créez un Testbot avec un Cubelet batterie, un Cubelet histogramme et un Cubelet capteur de distance.cubelets-threshold-block-2

Plus un objet est proche du capteur de distance, plus la valeur affichée par le Cubelet histogramme est élevée.

À présent, placez le Cubelet seuil entre le Cubelet capteur de distance et le Cubelet histogramme. Définissez la valeur seuil sur la plus basse.Robots Cubelets programmables

Vous constatez que le Cubelet seuil semble n’avoir aucun effet : c’est parce que toute valeur supérieure à 0 est transmise de bloc en bloc.

Si vous tournez le bouton afin de définir une valeur seuil de 50 %, vous remarquez sur les nombres inférieurs à ce palier ne peuvent être visualisés sur le Cubelet histogramme.

Si les nombres transmis par le Cubelet capteur de distance sont supérieurs à la valeur seuil, le Cubelet histogramme affiche des valeurs normalement.

Vous pouvez ajuster les paramètres du Cubelet seuil afin de créer des robots qui réagissent de façon soudaine ou présentent un comportement binaire.

19. Utilisation du Bluetooth

Le
Cubelet Bluetooth
est un Cubelet de réflexion doté de fonctionnalités spéciales.

Il possède un module radio Bluetooth qui permet à des appareils comme des ordinateurs, des tablettes ou des smartphones de communiquer avec les Cubelets. Avec l’application GRATUITE Cubelets, vous pouvez contrôler vos robots à l’aide de n’importe quel appareil iOS ou Android.cubelets-bluetooth-block

Depuis la version 4, Modular Robotics publie régulièrement des mises à jour du firmware et de nouvelles fonctionnalités que vous pouvez appliquer via le Cubelet Bluetooth.

20. Remarque pour les programmateurs expérimentés

Les programmeurs informatiques demandent régulièrement « Quel est le Cubelet qui effectue les condition SI-ALORS ? » ou « Quel est le Cubelet qui joue le rôle de microprocesseur ? » Ces questions sont compréhensibles, mais ce n’est pas de cette façon que fonctionnent les Cubelets.

Les Cubelets ne répondent pas au paradigme de la programmation procédurale (en C, Java ou BASIC), selon lequel le comportement d’un robot résulte de l’exécution d’une séquence d’instructions dans le « cerveau » du robot (un microcontrôleur unique, en général).

Les Cubelets appliquent le principe de la programmation distribuée : chaque Cubelet contient un microcontrôleur.

Le comportement du robot résulte de l’interaction des Cubelets capteurs, de réflexion et actionneurs entre eux et des nombres qu’ils se communiquent.

Il n’y a pas de bloc « cerveau » unique, ni de séquence d’instructions à exécuter. Il n’y a ni variables, ni fonctions, ni logiques procédurales. Dans les Cubelets, le robot est le programme !

La façon dont vous arrangez les blocs détermine la manière dont les nombres circulent entre les Cubelets capteurs et actionneurs, et donc le comportement du robot.

Découvrez les différents kits robotiques Cubelets

Kit de démarrage Cubelets Six Kit Cubelets Twelve
Kit de démarrage Cubelets Six Kit Cubelets Twelve
Kit Cubelets Twenty Mini Makers Educator Pack
Kit Cubelets Twenty Mini Makers Educator Pack
Creative Constructors Educator Pack Inspired Inventors Educator Mega Pack
Creative Constructors Educator Pack Inspired Inventors Educator Mega Pack