Compétition de robots

Génération robots- Les compétitions de robotique

Cette entrée a été publiée dans Actualité Robotique, et marquée avec , , le par .

De nombreuses compétitions de robotique existent de par le monde. Une compétition de robotique implique des équipes où des robots pilotés ou autonomes ont des tâches spécifiques à réaliser.

Les objectifs suivis par ces compétitions sont très variés : rencontre de passionnés, promotion de l’enseignement scientifique et technique, marketing d’une marque de robot, challenges industriels…

Nous avons choisi dans cet article de classer les compétitions les plus marquantes justement à l’aide de ce critère d’objectif de la compétition. Nous ne serons en aucun cas exhaustifs dans la liste des compétitions.

Pour avoir un aperçu relativement complet des compétitions mondiales, l’excellent site robots.net maintient une liste des grands événements, visible à l’adresse suivante : http://robots.net/rcfaq.html

Voici un aperçu des compétitions que nous présentons dans cet article :

Compétition Objectifs Robots
Robogames Compétition « sportive » à l’instar des jeux olympiques Pilotés et/ou autonomes
Robocup Promouvoir la recherche et l’éducation dans le domaine de l’intelligence artificielle Autonomes
Coupe de France de Robotique Compétition ludique de groupe d’amateurs passionnés par la robotique Autonomes
Best Robotics Promouvoir les sciences et la robotique auprès de collégiens et lycéens Pilotés
First Promouvoir les sciences et la robotique auprès de collégiens et lycéens Pilotés et/ou autonomes
Darpa Grand Chalenge Promouvoir le développement de véhicules autonomes en environnement réel Autonomes

Notre playlist compétition robotique sur YoutubePour voir plus de vidéos sur les compétitions, consultez notre Playlist sur Youtube : http://www.youtube.com/view_play_list?p=905DEAAEB0C20AED

Les principales compétitions pour les passionnés

Nous rassemblons dans cette catégorie les compétitions accessibles par tout un chacun.

Les robogames

http://www.robogames.net/

Cette compétition a plusieurs années et se nommait auparavant les Robolympics car ses organisateurs l’ont créé comme étant les jeux olympiques de la robotique.

Cette compétition qui se tient chaque année en juin à San Francisco est un véritable pélerinage pour la robotique. Des équipes venant du monde entier, sans discrimination d’âge, de compétences ou de formation s’affrontent dans près de 70 disciplines !

Imaginez un peu des robots s’affrontant en foot, sumo, catch, résolution de labyrinthe, exercices anti-incendie, courses, Kung-fu, golf, acrobatie, tir de pénalty, hockey, course d’obstacles, basket-ball, soulèvement de poids, marathon… Certaines épreuves sont particulièrement violentes car elles ne visent pas moins qu’à la destruction du robot adverse. Ci-contre la vidéo de présentation officielle.

Comme il s’agit des jeux olympiques de la robotique personnelle, on ne résiste pas à vous présenter le tableau des médailles 2008 !

Tableau des médailles 2008 des RoboGames
source : http://robogames.net/2008.php

Comme vous pouvez le constater, les seules équipes francophones à y participer sont les équipes du Canada (pour celles qui viennent du Québec !).

Il est possible d’assister en tant que spectateur à ces épreuves. La liste complète des épreuves est disponible à l’adresse http://robogames.net/events.php

La robocup

RoboCup est une compétition internationale dont l’objectif est de promouvoir la recherche et l’intelligence artificielle. Fondée en 1993, cette compétition accueille des équipes de différentes nationalités s’affrontant dans différentes compétitions par l’intermédiaire de robots autonomes.

L’objectif avoué de la Robocup est de concevoir avant le milieu du siècle une équipe de football composée uniquement de robots autonomes capable de battre l’équipe de foot (humaine) championne du monde en titre.

Cet objectif ambitieux établit en effet que le Football a été choisi comme épreuve de référence pour cette compétition (pour en savoir plus, voir http://www.robocup.org/overview/22.html). Robocup est la contraction de « Robot Soccer World Cup ». Jouer au football pour un robot est un challenge difficile à accomplir car :

  • L’environnement est dynamique (il évolue en fonction du jeu et du placement des joueurs)
  • Le robot doit réagir en temps réel
  • L’accessibilité à l’information est incomplète
  • Les capteurs doivent lire une information qui n’est pas symbolique mais qui s’inscrit dans la réalité
  • Enfin, il n’y a pas de contrôle central, c’est-à-dire que les participants sont autonomes

Ces caractéristiques sont à l’exact opposé d’un jeu comme les échecs et donc la programmation en est totalement différente.

Cette compétition se tient tous les ans. La dernière édition a eu lieu en Chine et la prochaine aura lieu en Autriche.

L’idée de base est que la compétition est fixe (match de football) mais aussi que les plateformes robotiques soient identiques car l’objectif est avant tout de faire progresser la programmation de robots intelligents.

Avant 2008, les plateformes standard étaient le fameux Aibot, le chien de Sony. Etant donné que Sony a décidé d’arrêter sa production pour des raisons économiques, c’est le robot Nao de la société française Aldebaran qui a été choisi (http://www.aldebaran-robotics.com/) pour la standard league (http://www.tzi.de/4legged/bin/view/Website/WebHome).

Robot NAO à la Robocup
Source : http://www.bredobrothers.de/fotos

Différentes compétitions au sein de la Robocup existent, pour en savoir plus, le site officiel de la Robocup est disponible à l’adresse suivante : http://www.robocup.org

Le Rhoban Football Club, l’équipe de la startup Rhoban, à qui l’on doit le robot à pattes Metabot, ont été les grands gagnants de l’édition 2016 de la Robocup !

metabot-fan-zone-bordeaux-euro

La coupe de France de robotique

Anciennement nommée « Coupe E=M6 » du nom de l’émission télévisée qui sponsorisait la compétition, il s’agit d’un concours organisé par l’association planète sciences (http://www.planete-sciences.org) et la ville de la Ferté-Bernard dans la Sarthe (72).

Les robots s’opposent dans des matchs d’une durée d’une minute trente selon des règles établies chaque année. Les robots sont strictement autonomes. Pas moins de 200 équipes participent à cette compétition.

Les équipes sont soit des clubs de robotique, des lycées, des écoles d’ingénieurs, des passionnés… Les équipes sont de 6 jeunes maximum (moins de 30 ans) plus un accompagnant de plus de 30 ans. Le thème choisi pour 2009 consiste à faire construire au robot la tour la plus grande en assemblant des éléments les uns sur les autres.

Les trois premières équipes participent à la finale Eurobot (http://www.eurobot.org), la coupe d’Europe de Robotique à laquelle participe 20 pays.

Les compétitions à caractère éducatif

Best Robotics

Cette compétition, organisée par une association à but non lucratif basée au Texas, est réservée aux collégiens et lycéens des Etats-Unis. Elle ne compte pas moins de 700 établissements participants !

L’objectif est de pérenniser l’intérêt des jeunes étudiants pour les sciences de l’ingénieur et plus particulièrement pour la robotique. Les écoles participantes ont 6 semaines pour concevoir le meilleur robot téléopéré avant de s’affronter dans des compétitions locales, régionales puis nationales.

L’une des très bonnes idées de cette compétition est que les étudiants sont associés à un technicien ou un ingénieur d’une entreprise locale bâtissant ainsi un lien fort entre l’enseignement et les industries locales.

La compétition se base sur un thème différent chaque année. En 2008 le thème consistait à concevoir un robot capable d’assembler un avion (rien que ça !) simplifié tout de même.

Pour en savoir plus, le site officiel de Best Robotics se trouve à l’adresse suivante : http://www.bestinc.org

FIRST

La signification du sigle FIRST est For Inspiration and Recognition of Science and Technology. Cela résume bien l’objectif suivi par cette organisation fondée en 19890 par Dean Kamen. Certaines compétitions ne sont pas limitées aux Etats-Unis. Plusieurs compétitions (leagues) sont gérées par FIRST :

FIRST Robotics Competition for high-school students
Cette compétition réservée aux lycéens ressemble beaucoup par son organisation à sa cousine Best. Des équipes de lycéens reçoivent un kit robotique standardisé, un objectif et des règles. Ils ont 6 semaines pour concevoir le meilleur robot en se faisant aider pour cela de quelques ingénieurs de leur région. Le gros problème de cette compétition est qu’elle nécessite de lever des fonds non négligeables pour monter une équipe (environ 10 000 $ pour participer à une compétition régionale).

FIRST Tech Challenge for high-school students
Cette compétition est très semblable à la précédente sauf qu’elle vise un public plus large, plus jeune car la compétition est plus accessible en terme de difficulté et de coût.

FIRST LEGO League for 9 to 14 year-olds
Cette compétition comme son nom l’indique s’adresse à un public encore plus jeune (entre 9 et 14 ans) en se basant exclusivement sur le kit Lego Mindstorms.

lego-mindstorms-ev3 generation robots

Cette « ligue » connait un succès particulier et son propre site internet : www.firstlegoleague.org.

La compétition est constituée de deux parties : le projet et le jeu. Le projet consiste à identifier un problème, trouver une solution et la partager. Ces trois étapes doivent correspondre à une présentation n’excédant par 5 minutes. Le jeu se rapproche plus des autres compétitions. Il consiste en effet en des missions (ou mini-tâches) que doivent accomplir le robot Leo, de manière autonome.

En France, la First Lego League, est gérée par l’association Planète sciences (http://www.planete-sciences.org).

Junior FIRST LEGO League for 6 to 9 year-olds
Dédiée aux plus jeunes, cette compétition constitue le niveau le plus simple de la compétition.

FIRST Place for ages 6 to adult
Il ne s’agit pas à proprement parler d’une compétition mais plutôt d’une opportunité pour des groupes ou des particuliers de se familiariser avec le domaine de la robotique personnelle. Pour en savoir plus, le site officiel de First : http://www.usfirst.org

Les challenges destinés aux industriels et aux laboratoires universitaires

DARPA Grand Challenge

Il s’agit d’une compétition organisée par la Darpa, l’agence de recherche avancée de la défense américaine (celle qui a été à l’origine de l’Internet par exemple) dont l’objectif est de concevoir un véhicule qui se déplace de manière autonome. Deux éditions du grand challenge ont eu lieu en 2004 et 2005 ou les véhicules devaient parcourir de manière autonome un tracé précis de plusieurs centaines de kilomètres dans le désert de Mojave.

Aucune véhicule n’a réussi la première édition, 5 ont réussi la seconde (le véhicule de l’université de Stanford a remporté cette édition). Une troisième édition du Grand Challenge a été organisée en 2007. Elle se nommait le Urban Grand Challenge car cette édition, contrairement aux deux précédentes se déroulait en milieu urbain avec toutes les contraintes que cela implique (respect de la signalisation, des obstacles qui surviennent de manière imprévisible, prise en compte des autres véhicules, reconnaissance de la route, orientation…).

L’édition a eue lieu sur une base aérienne militaire désaffectée ou les robots étaient inclus dans une circulation où des véhicules étaient conduits par des pilotes confirmés. L’université de Carnegie Mellon a remporté cette édition. Il n’est pas prévu de nouvelle édition pour le moment.

L’objectif suivi par la Darpa est de stimuler la recherche dans le domaine de la conception de véhicules autonomes, notamment dans le domaine militaire. Pour en savoir plus : http://www.darpa.mil/grandchallenge/index.asp


Génération Robots (http://www.generationRobots.com)

Tout usage et reproduction soumis à autorisation explicite préalable.